Ten Marylin, Warhol

Publié: avril 13, 2014 dans 2 femmes

10marilyns

 

Télécharger ici, le fichier pdf illustré: Ten Marilyns, A. Warhol

 

Ten Marilyn

 

Andy WARHOL

 

 
Problématique et analyse

L’image de la femme représentée dans cette œuvre est-elle une critique ou une illustration de la société américaine des années 60?

 

Date de création

Série     de 10 portraits créée entre 1963 et 1967 mesurant chacun 91.5×91.5cm.

Il était à la fois amoureux de Marilyn et fasciné par la mort.

Il a commencé une série de portraits de Marilyn Monroe peu de temps après son décès (5 août 1962). Andy Warhol a pris une des photos les plus connues de la star, un portrait au visage radieux réalisé en 1953 pour la promotion du film Niagara. La photo d’origine est en noir et blanc, il la colorie artificiellement pour le reproduire par sérigraphie.

La sérigraphie est un procédé qui consiste à reporter mécaniquement une image sur une toile en la réduisant à ses traits essentiels. L’image est sans détails. La technique permet la reproduction sans fin, toujours la même chose, le principe est ici mécanique.

 Contexte historique  

Aux USA, c’est l’époque de la grande prospérité durant les années 1960
– Développement de la société de consommation : recherche du bien-être matériel et apparition d’immenses supermarchés
– Développement d’une vraie culture populaire de masse à travers les comics, la télévision, la musique
– La consommation, le confort, les loisirs deviennent des valeurs essentielles. C’est ce que l’on appellera l’American way of life que ne cesse de vanter la publicité.

 Contexte artistique  

Le     Pop Art (abréviation de Popular Art) a été créé au milieu des années 1950 en Grande Bretagne.     Il est caractérisé par la société de consommation c’est-à-dire la publicité, la télévision, les magazines ou encore les bandes dessinées.

 

 

Andy WARHOL

De son vrai nom Andrew Warhola.

Est né le 6 août 1928 à Pittsburg aux Etats-Unis.

Est mort à New York le 22 février 1987.

 

A commencé sa carrière comme illustrateur dans la publicité avant de se faire connaitre comme peintre, photographe et réalisateur de films.

 

A été un des pionniers à faire du Pop Art aux Etats-Unis.

 

Thèmes récurrents : la mort, le culte de la célébrité, l’image et son pouvoir au sein de la société de consommation.

 

 

Interprétation de l’œuvre

Ici, il accentue dans Marylin ce qui en fait l’image de la pin-up : les lèvres, le « maquillage » un peu vulgaire des yeux, la blondeur. Les pin-ups, à l’origine, étaient des images érotiques distribuées aux soldats pour remonter le moral des troupes.   Les couleurs utilisées sont vives, jusqu’à saturation.

La couleur du maquillage des paupières est la même que celle du fond de la toile.

Les couleurs sont irréelles par rapport à celle de la carnation humaine : elles sont utilisées pour attirer l’attention, voire choquer l’œil afin qu’il retienne l’image. Parfois les couleurs sont foncées sur certains portraits qui font disparaitre l’image.

Sur certains portraits, le visage de l’actrice ressort bien : ils     se rapprochent le plus de la réalité en termes de couleurs (cheveux, peau)

Sur d’autres, son visage est comme écrasé sous les couleurs, voire sombre.

Par l’assemblage de ces portraits, il révèle la mort de l’image en parallèle avec la mort de la célébrité, la montrant sous des jours fastes, puis obscurs.

En répétant, il rappelle l’omniprésence de M. Monroe dans les médias.

 

Rapport à la problématique

Il voulait reproduire Marilyn Monroe en grande quantité, comme dans une chaine industrielle. Marilyn, célèbre actrice, symbole de beauté, sexy, féminin était un ‘produit’ des années 50-60 : adulée de tous, fantasme des hommes, le moindre film déplaçant des foules. La femme est un objet de désir et une icône.  Marilyn était une femme mais c’était surtout un produit désiré par tous. L’alignement des visages dans certaines œuvres de Warhol fait immédiatement penser à l’étalage des objets dans les supermarchés.

Dans cette série de portraits, il a voulu ‘rabaisser l’art’ et prouver que l’on pouvait en faire un produit de consommation courante et jetable. Elle illustre cette rupture dans l’histoire de l’art : on passe d’un artisanat à une véritable industrie artistique.

Vocabulaire spécifique

Pop Art

Sérigraphie

 

Prolongements et rapprochements avec d’autres œuvres artistiques

A fait d’autres portraits d’autres célébrités : Jackie Kennedy, Elvis Presley, Liz Taylor

D’autres peintures célèbres : La boite à soupe de la marque Campbell, Coca-cola.

Autre

Autres artistes du pop art :

–       Roy Lichtenstein

–       Jasper Johns

 

 
 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s