Avis, Eluard

Publié: février 24, 2014 dans 1 arts et pouvoir, avis Eluard

AVIS

 

La nuit qui précéda sa mort

Fut la plus courte de sa vie

L’idée qu’il existait encore

Lui brûlait le sang aux poignets

Le poids de son corps l’écoeurait

Sa force le faisait gémir

C’est tout au fond de cette horreur

Qu’il a commencé à sourire

Il n’avait pas UN camarade

Mais des millions et des millions

Pour le venger il le savait

Et le jour se leva pour lui.

 

Paul Éluard, « Avis »,  Au rendez-vous allemand 1944

 

I Présentation de l’auteur et de l’œuvre

 

Paul Éluard (1895-1952) est un poète surréaliste des années d’avant-guerre. Après la guerre, il rend hommage aux combattants de l’ombre, aux hommes courageux et aux victimes de la guerre.

Les poèmes qui composent les recueils Au rendez-vous vous allemand  et Poésie et vérité, 1942 ont tous été écrits pendant la guerre et publiés clandestinement sous un pseudonyme (Jean du Haut ou Maurice Hervent). En 1944 paraît pour la première fois le recueil Au rendez-vous vous allemand  aux Éditions de Minuit. Les deux recueils comportent des poèmes variés écrits à partir de 1936, tous engagés contre le fascisme  et un appendice intitulé « Raisons d’écrire » expliquant les conditions d’écriture pendant la guerre. C’est à cause de la publication de Poésie et vérité en septembre 1942 que le poète est recherché par les Allemands et doit vivre dans la clandestinité.

 

II Présentation du contexte du poème

 

Le poème a été écrit sous l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale.  Il est dédié à la mémoire d’un élève du lycée Buffon,  Lucien Legros. Le poète était un proche de la famille du lycéen qui en 1940, accompagné de quatre autres lycéens, a mené des actions de contestation au sein du lycée. Devenus clandestins pour accomplir de véritables actes de résistance en 1942, les cinq élèves sont arrêtés et fusillés en février 1943. Dans ses  « Raisons d’écrire » Paul Éluard précise qu’il fait référence aux « avis, menaces ou listes d’otages » que les Allemands placardèrent sur les murs de Paris dés 1940 et qui faisaient « honte à tous ».

 

Problématique : Comment transformer un message de peur en message d’espoir ?

 

III Éléments d’analyse

Ce poème, composé de douze octosyllabes, raconte un moment particulier de la vie du jeune homme : il fait référence à la veille de son exécution en 1943 : « La nuit qui précéda sa mort ».  Il s’agit de la dernière nuit d’un condamné.

Le poème peut être divisé en deux parties :

-la première (V1 à 6)  montre par le biais du champ lexical de la douleur (« Brûler, sang, gémir, écoeurait, horreur ») la souffrance que l’on éprouve quand on sait que l’on va mourir.

-La seconde partie (V7 à la fin) exprime un message d’espoir. À la fin du poème la douleur fait place à une certitude (soulignée par l’expression « il le savait » placée en fin de vers), celle d’être vengé par ses « camarades ». Les deux vers suivants « Il n’avait pas / Un camarade mais des millions et des millions » répétés deux fois, font référence à la solidarité humaine.

Le premier vers s’oppose au dernier vers : l’un annonce la mort alors que l’autre l’espoir. Il s’agit d’une antithèse. L’espoir naît de l’horreur. Le lycéen a conscience que son combat va continuer après son exécution.  L’identité du lycéen n’étant pas précisée dans le texte, ce dernier symbolise toutes les victimes de l’oppression. Le terme « Avis », que le poète choisit pour titre, est employé par les occupants et les collaborateurs, fait référence aux avis de recherche. Il s’agit donc d’un titre de dérision.

 

Marie-France NARALINGOM et la 301

commentaires
  1. Olivier dit :

    Très bon travail merci ça ma été très utile🙂 un grand MERCI

  2. Laura dit :

    Merci beaucoup, ça m’a été vraiment utile !

  3. Nathanaël dit :

    Merci beaucoup cela m’a beaucoup servi pour un exposé mais je voudrais savoir y a t-il d’autres œuvres liées à ce poème?

    Merci d’avance

  4. France dit :

    Merci !!
    Cela ma beaucoup aidé pour mon anthologie

  5. zineb dit :

    je vous remercie infiniment

  6. Marina dit :

    Ce travail est génial tout est dit avec des mots simple et à la porté de tous. Je vous remercie infiniment, ça a pu m’aider et me faire comprendre le poème plus en détails. Merci.

  7. Tom🙋 dit :

    Parfait merci

  8. Bradi dit :

    Merci sa ma beaucoup aider pour mon histoire des arts (a étudier vraiment)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s