LE  TANGO  DES  JOYEUX  BOUCHERS,        Boris VIAN
C’est le tango des bouchers de la Villette
C’est le tango des tueurs des abattoirs
Venez cueillir la fraise et l’amourette
Et boire du sang avant qu’il soit tout noir. Faut qu’ça saigne !
Faut qu’les gens aient à bouffer
Faut qu’les gros puissent se goinfrer
Faut qu’les p’tits puissent s’engraisser. Faut qu’ça saigne !
Faut qu’les mandataires aux halles
Puissent s’en fourrer plein dalle
Du filet à huit cent balles , Faut qu’ça saigne !
Faut qu’les peaux se fassent tanner
Faut qu’les pieds se fassent paner
Que les têt’s aill’nt mariner. Faut qu’ça saigne !
Faut avaler de la barbaque
Pour êt’ bien gras quand on claque
Et nourrir des vers comaques , Faut qu’ça saigne !
C’est le tango des joyeux militaires
D’Hiroshima, Buchenwald et d’ailleurs
C’est le tango des fameux va t’en guerre
C’est le tango de tous les fossoyeurs. Faut qu’ça saigne !
Appuie sur la baïonnette
Il faut qu’ça rentr’,faut bien qu’ça pète
Sinon t’auras un’gross’têt’. Faut qu’ça saigne !
Démolis en quelques uns
Tant pis si c’est des cousins
Fais leur sortir le raisin ! Faut qu’ça saigne !
Si c’est pas toi qui les crèves
Les autres prendront la relève
Et toujours la vie crève. Faut qu’ça saigne !
Demain ça sera ton jour
Demain ça sera ton tour
Plus de bonheur,plus d’amour. Faut qu’ça saigne.
Travaux et analyses :
  – Biographies , idées , œuvres de Boris VIAN ( 1920 – 1959 ).
  – Le tango des joyeux bouchers ( vers 1950) : sens du texte ,contexte social et politique.
  – Origine et définition du tango.
  – Caractéristiques et symbolismes du tango : Rythme syncopé ,saccadé , percutant, . . .     Dualité , affrontement , opposition , . . . Entre : mélodie/rythme (en musique ), homme/femme , vie/mort , amour/guerre , bien/mal , . . . .hommes/hommes . . .
  – Idées développées dans le texte :
      Constat , critique , condamnation , ironie , provocation , . . . . Sur :
       L’homme , la nature humaine , la cruauté de l’homme , la société de consommation , le pouvoir , l’Etat , la guerre , . . . .
  – Analyse :  la mise en musique de ce texte – pourquoi l’utilisation du tango ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s