L’auteur Ecrivain français emblématique du XXème siècle (1920-1959). Poète engagé qui a écrit sous de nombreux pseudonymes, dont le plus connu, Vernon Sullivan.
Œuvres les plus connues : J’irai cracher sur vos tombes, 1946 ; L’Ecume des jours, 1946 ; L’Herbe Rouge, 1949. 
Composition du texte Il s’agit d’un texte emblématique de la poésie engagée. C’est un chant de protestation composé de 12 quatrains de vers de six syllabes en rimes embrassées et symbole de la liberté d’expression. 
         

Ce poème  se présente sous la forme d’une lettre ouverte au Président de la République, lettre d’un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. Il explique ne pas vouloir aller à la guerre et justifie sa décision par les décès survenus dans sa famille à cause de la guerre et parce qu’il ne veut pas tuer de pauvres gens. Il incite les gens à prendre la même décision.

Contexte Le Président de la République à cette époque est René Coty (>1953). Vincent Auriol lui succèdera.La chanson a été publiée le 7 mai 1954, jour de la défaite de la France dans la bataille de Dien Bien Phu, qui marque la fin de la Guerre d’Indochine (1946-1954).         

Elle coïncide également avec le début de la Guerre d’Algérie (1954-1962).

          Elle a été chanté la première fois par Mouloudji….. Mais ce chant anti-militariste a très vite été censuré par le conseiller municipal des hauts-de-Seine, Paul Fabeur et ceci jusqu’en 1962 malgré la modification des deux derniers vers qui étaient : Et que j’aurai des armes, Et que je sais tirer.

 

Cette chanson a été utilisée, dans les années 1970, pendant la Guerre du Viet nam, lors des marches pacifistes et a été reprise par de nombreux chanteurs tels Juliette gréco, Johnny Halliday, Renaud….

 
Analyse du texte 

  1. 1.   Une chanson originale : une lettre ouverte

 Il s’agit d’une lettre ouverte au Président de La république. Boris Vian s’exprime à la première personne, en respectant les codes de la lettre (formule d’adresse, signature). Une lettre qui a deux destinataires, le Président et le public.

  1. 2.   Un texte engagé

C’est une lettre argumentative dans laquelle on retrouve tous les procédés pour convaincre : des répétitions (anaphores), des phrases injonctives… et une stratégie argumentative : il affirme sa volonté de refuser de faire la guerre mais invite SURTOUT les autres à ne pas la faire. Un appel à la paix. Les arguments sont de plusieurs ordres : Personnels, politiques.

  1. 3.   La poésie pour transmettre un message

La valeur émotionnelle du poème réside avant tout dans sa simplicité poétique : un vocabulaire simple, compréhensible de tous, des rimes certes, mais peu de figures de style, outre l’anaphore (répétitions). Le poète annonce clairement son attitude future : fuite, opposition, incitation à la désobéissance.

 

Autres poèmes de révolte…. Pour les 3°7 et 3°8 –        Louis Aragon, L’Affiche rouge(1956)–        Jacques Prévert, Barbara (1945)–        Paul Eluard, Liberté ainsi que 7 poèmes de l’amour en guerre

 

Pour les 3°3

Paul Eluard, Courage

Victor Hugo, Melancholia

Druon et Kessel, Le chant des partisans

commentaires
  1. maizi dit :

    Je pense que ce poème est agressif en fonction des paroles. Elles visent en réalité ce que sont les hommes avides de pouvoir. Mais n’oublions pas que même si Boris Vian ne l’avait pas écrite ça n’aurait rien changé au fait que l’existence de l’Homme est une bêtise, enfin c’est ce que je pense. Et ce poème marque la guerre d’Indochine ainsi que du Vietnam et d’Algérie donc oui il y’a un rapport et même je pense que ce poème est adressé à toutes les guerres. Ce poème peut être d’actualité avec la guerre au Mali et en Syrie.

  2. MarsinTiger dit :

    Bonjour.
    L’analyse est correcte mais assez courte ; je passe mon Histoire des Arts le 5.06.2013 et si je dis exactement ce qu’il y a ici-même, je suis « cuit », à développer (facile) donc mais l’essentiel est là, et c’est bien.

    Il faut noter que le poème vise la société car « Tuer de pauvres gens » il entend dire qu’il ne vise pas des militaires mais d’autres personnes eux-aussi mobilisées…

    Sinon, bonne analyse.

  3. Matthieu dit :

    Bonjour, je vais bientôt passer mon histoire des arts, et pour moi, tout ce qui est du développement, je n’y arrive pas beaucoup. Dans votre analyse l’essentiel est dit donc je vais en prendre note une partie !!!! Merci beaucoup (=

  4. Juliette dit :

    Bonjour, je cherche la lettre de censure rédigée par Paul Fabeur, savez vous où je pourrai la trouver?

  5. olivia dit :

    je pense que l’analyse est bonne mais pas assez développée j’aurai aimé plus de détails par rapport au texte du poème mais merci quand même

  6. de dit :

    Je pense qu’il n’y a pas assez de détail sur la poésie. Vous avez surtout écrit cet article pour la chanson.

  7. Anita dit :

    Le développement est assez bien donc je vais en prendre note pour mon histoire des arts, merci=)!

  8. Jean Bwasa dit :

    Aussi loin que cela puisse l’etre, ce poeme est tout simplement la trame de ma vie, moi l’enfant jadis victime d’une gue-guerre injuste qui sevit encore dans mon pays le Congo dit Democratique et qui n’a de democracie que le nom. J’y ai perdu, pere et mere, en 1964 lors de la rebellion muleliste qui fut un ministre de Patrice E. Lumumba…

    Enfant de la rue, orphelin de pere et de mere, je crie, haut et fort, que ces tares au pouvoir s’engage eux-memes a aller aux fronts…au lieu de rester dans leurs maisons de marbre….aujourd’hui age de plus de 50 ans, je vois les enfants qui portent arme, juste pour une mie de pain…ils ne vivent pas leur enfance.

    Donnez-moi deux bombardiers
    et
    j’irai bombarder le pain sur le monde,
    j’irai bombarder le pain
    car le monde a faim
    Le monde a faim d’amour et
    de liberte
    dont nous sommes sevres
    par les luttes intestines

    Donnez moi deux bombardiers
    et
    j’irai bombarder l’eau
    car le monde a soif
    le monde a soif de paix
    et de tolerance

    A quoi bon se battre pour
    un sable grain

    Qui pas appartient

    Messieurs Obama, Hollande, Putin, Cameron, tous les presidents Africains, et les multinationales et tant d’autres dirigeants de cette supercherie appelee « global village » – complices d’une guerre injuste et injustifiee au Congo de Joseph Conrad  » Heart of Darkness »

    Je vous en conjure
    au nom du Dieu
    que vous confessez
    Arretez-nous cette
    putain de tuerie
    de barbarie

    j’ai mal au coeur
    et je ne peux m’arreter de penser que
    vous fermer vos frontieres
    car le fleau du moment
    c’est la migration

    arretez
    l’hypocrisie

    laissez-nous aussi
    profiter du
    « carpe diem »

    Jean Bwasa
    Gisumba Mavu
    L’homme qui a achete la terre

  9. luci dit :

    cela m’aide beaucoup pour mon epreuve d’histoire des arts alors merci !!!

  10. Bidule dit :

    Je déteste l’histoire des arts! Sinon l’analyse est très interresante, merci beaucoup!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s