Problématique et analyse : Dénoncer ou servir le pouvoir ?Charlie Chaplin entreprend de dénoncer, par le rire, la prise du pouvoir d’Hitler en Allemagne ainsi que sa politique totalitaire et antisémite.
Date de création et contexte historique :1938/1939, film américain, noir et blanc.Hitler est arrivé au pouvoir en Allemagne après des élections législatives favorables au parti nazi, il est nommé chancelier en 1933. Il se fait rapidement accorder les pleins pouvoirs par le parlement. Il démarre une politique d’expansion et d’exclusion dès 1933. 
Auteur : Charles Spencer Chaplin dit Charlie ChaplinNé en 1889 à Londres (Royaume-Uni) – mort en 1977 à Vevey (Suisse). Acteur, réalisateur, producteur, scénariste, écrivain, compositeur.  
Interprétation de l’œuvre :Depuis les Etats-Unis, Chaplin visionne les films tournés lors de l’accession au pouvoir  d’Hitler en tant que chancelier et perçoit la dangerosité d’un tel chef d’Etat qui détient de surcroit tous les pouvoirs entre ses mains. Chaplin veut mettre en lumière les travers d’Hitler afin de prévenir les peuples et les dirigeants du danger potentiel. La morale du film est exposée avec force dans le discours final. Il permet à Chaplin de transmettre son message : les peuples doivent rester libres, et  la démocratie est la seule forme de gouvernement qui le permet.

 

Rapport à la problématique :Chaplin dénonce le pouvoir mis en place par Hitler en Allemagne : exclusion des juifs, exactions de la police, autoritarisme et exaltation du chef, politique d’expansion du territoire allemand, confiscation du pouvoir. 
Vocabulaire spécifique :Allemagne nazie, antisémitisme, régime totalitaire, camps de concentration, ghetto.
Prolongement et rapprochement avec d’autres œuvres artistiques :« la vie est belle » de B. Benigni (aspect non abordé en classe)
Questions à poser aux élèves le jour de l’examen :Peut-on traiter d’un sujet aussi grave en utilisant le rire ?Quelles sont les ressemblances entre le régime d’Hinkel et celui d’Hitler ?Qui exprime sa propre opinion dans le discours final ? Quelle est-elle ?

Discours final

 

« A ceux qui peuvent m’entendre, je  dis : ne désespérez pas. Le malheur qui a fondu sur nous n’est que le résultat d’un appétit féroce, de l’amertume d’hommes qui redoutent la voie du progrès humain. La haine des hommes passera et les dictateurs périront, et le pouvoir qu’ils ont usurpé du peuple retournera au peuple. 

 

Vous le peuple, vous avez le pouvoir de créer cette vie libre et splendide…de faire de cette vie une radieuse aventure. Alors, au  nom de la démocratie, utilisez ce pouvoir…unissons-nous tous ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s